• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques


 

 

Les Patriotes de 1837@1838 - DORION, Jean-Baptiste-Eric (1826-1866)
 BIOGRAPHIE 
MOD
DORION, Jean-Baptiste-Eric (1826-1866)
Article diffus depuis le 20 mai 2000
 




p鑢e: Pierre-Antoine Dorion

m鑢e: Genevi鑦e Bureau

閜ouse: Marie Abby Victoria Hays

n: 17 septembre 1826 Sainte-Anne-de-la-P閞ade, Bas-Canada

mort: 1 novembre 1866 L'Avenir, Bas-Canada

professions: commis-marchand, journaliste, colon-d閒richeur, homme politique

au moment des troubles: 閠udiant

bibliographie:

Carrier, Maurice, Le lib閞alisme de Jean-Baptiste-Eric Dorion, th鑣e de doctorat, universit Laval, 1967

Rioux, J.-R., L'Institut canadien: les d閎uts de l'Institut Canadien et du journal l'Avenir (1844- 1849), th鑣e de D.E.S., universit Laval, 1967

St-Amant, J.-B., Un coin des Cantons de l'Est, l'histoire de l'envahissement pacifique mais irr閟istible d'une race, Drummondville, Qu閎ec, 1932

N le 17 septembre 1826, Jean-Baptiste-蓃ic Dorion est 閘ev dans un cadre politique lib閞al, son p鑢e et son parrain 閠ant d閒enseurs de Papineau. Enfant espi鑗le et tapageur, il se voit attribu le surnom d'"enfant terrible" que ses adversaires politiques reprendront. Apr鑣 de courtes 閠udes interrompues par la d閠resse financi鑢e de son p鑢e, Dorion se rend Qu閎ec pour apprendre l'anglais puis Trois-Rivi鑢es o il trouve un emploi de commis-marchand tout en faisant ses premiers pas dans l'閐ition.

De retour Montr閍l, il participe en 1844, la fondation de l'Institut canadien dont il est 閘u deuxi鑝e vice-pr閟ident en novembre 1847. Sous son impulsion, on fonde l'Association pour le peuplement des Cantons de l'Est laquelle Ignace Bourget et Papineau donnent tous deux leur appui. D鑣 1848, l'Association vole en 閏lat sous le poids des diff閞ends politiques et id閛logiques.

En juin 1847, il met sur pied le journal Le Sauvage auquel succ鑔e l'Avenir d鑣 juillet. D'all間eance lib閞ale, l'Avenir r閏lame le rappel de l'Union, l'abolition de la d頼e et de la tenure seigneuriale et pr鬾e l'annexion aux 蓆ats-Unis. Le 17 f関rier 1850, l'Institut canadien et l'Avenir, son imprimerie et sa presse subissent un incendie. Dorion continue la publication mais le journal perd des souscripteurs. Le 21 janvier 1852, l'Avenir cesse officiellement ses activit閟. Avant de quitter Montr閍l, Dorion publie L'Institut canadien en 1852.

En 1853, il devient colon-d閒richeur Durham. Le 21 juin de cette m阭e ann閑, il 閜ouse Marie Abby Victoria Hays qui lui donnera quatre enfants. Dans le village qu'il nomme "L'Avenir" il voit la r閍lisation d'une 間lise en brique et fait b鈚ir un presbyt鑢e; actes singuliers pour un anticl閞ical avou.

En 1854, il est 閘u dans le comt de Drumond et Arthabaska. l'Assembl閑, passe le bill des squatters qui attribue aux colons les terres qu'ils occupaient d閖 et il participe avec passion aux discussions sur le bill abolissant la tenure seigneuriale. Il s'en prend au projet de Conf閐閞ation et pr鬾e l'閐ucation la飍ue. D閒ait aux 閘ections de 1857-58, il est r殚lu en 1861. Il fonde, en 1862, le premier journal fran鏰is de la Vall閑 du St-Laurent: Le D閒richeur et meurt d'une crise cardiaque le 1 novembre 1866.

Visionnaire et id閍liste, Jean-Baptiste-蓃ic Dorion d閒endit, tout au long de sa vie, des principes fondamentaux de libert et de justice.

 

Recherche parmi 15772 individus impliqu閟 dans les r閎ellions de 1837-1838.

 



Consult 2837 fois depuis le 20 mai 2000

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca