• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Dans les titres seulement

 

Dans tout le texte

Les Patriotes de 1837@1838 - HOLMES, Benjamin (1794-1865)
 BIOGRAPHIE  Partager      
HOLMES, Benjamin (1794-1865)
Article diffusé depuis le 7 janvier 2001
 




Né à Dublin (en république d'Irlande), le 23 avril 1794, fils de Thomas Holmes, militaire, et de Susanna Scott.

Arriva à Montréal en 1801 en compagnie de ses parents. En 1812, entreprit de faire l'apprentissage du commerce, notamment chez Horatio Gates; pendant la guerre, servit dans les Canadian Light Dragoons, mais fut fait prisonnier en octobre 1813. Après sa libération en juillet 1814, fit du commerce dans le Haut-Canada. En novembre 1817, entra au service de la Banque de Montréal comme préposé aux escomptes; accéda en 1827 au poste de caissier (directeur général), dont il démissionna le 21 février 1846. Prit part à la répression de la rébellion de 1837-1838, à titre de lieutenant-colonel de la Montreal Light Infantry.

Élu député de la cité de Montréal en 1841; d'abord unioniste et tory, puis indépendant, se rangea en 1842 du côté du groupe canadien-français. Démissionna le 1er février 1844. Élu dans la cité de Montréal en 1848; de tendance libérale, puis appuya le groupe canadien-français, mais s'en dissocia lorsqu'il signa le Manifeste annexionniste et qu'il fut élu vice-président de l'Association constitutionnelle de Montréal en 1849; redevint de tendance libérale. Ne se serait pas représenté en 1851. S'occupa d'administration municipale, à Montréal, avant 1833, puis représenta le quartier Ouest au conseil municipal de 1842 à 1846 et en 1850-1851; défait à la mairie en 1860.

S'engagea dans le commerce de produits finis en août 1846, en s'associant avec John Young (cité de Montréal); de février 1848 à décembre 1849, fit affaire sous le nom de Holmes, Young, and Knapp. Fut vice-président du chemin à lisses du Saint-Laurent et de l'Atlantique, puis du Grand Tronc de 1853 à 1858; administrateur de la Banque de Montréal de 1853 à 1865. Nommé, en décembre 1863, percepteur des douanes à Montréal.

Décédé à Montréal, le 23 mai 1865, à l'âge de 71 ans et un mois.

Avait épousé dans l'église anglicane Christ Church, à Montréal, le 5 juin 1819, Élisabeth Arnoldi, fille du docteur Daniel Arnoldi et d'Élisabeth Franchère.

Beau-père de Charles Dewey Day.

Bibliographie: Dictionnaire biographique du Canada.

Tiré du Dictionnaire des parlementaires québécois (Septentrion, 1999) DIFFUSÉ SUR CE SITE POUR UNE PÉRIODE LIMITÉE

 


Chercher dans les ouvrages consacrés aux patriotes.





Consulté 1486 fois depuis le 7 janvier 2

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca