• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Dans les titres

 

Dans tout le texte

Les Patriotes de 1837@1838 - Éphémérides ou anniversaires patriotes: le mois d'AVRIL
 CHRONOLOGIE  Partager      
Éphémérides ou anniversaires patriotes: le mois d'AVRIL
Article diffusé depuis le 10 novembre 2000
 




7 avril 1802
Sanction royale de la loi concernant la démolition des vieux murs de Montréal.


11 avril 1807
Ezekiel Hart, un riche marchand juif de Trois-Rivières, est élu lors d'une élection complémentaire. Dès le 18 avril 1807, le Canadien publie la lettre d'un lecteur accusant le commerçant d'avoir ruiné certains citoyens. Le 1er février 1808, la Chambre critique l'assermentation du député parce qu'il a prêté serment sur la Bible et " que ce dernier ne[pouvait] prêter serment selon les exigences de la loi " [Lacoursière, 2:1995, p.99]. Le 20 février 1808, il est expulsé.


17 avril 1810
L'avocat de Pierre-Stanislas Bédard demande l'habeas corpus pour son client (emprisonné depuis le 14 juin 1808) et élu député de la basse ville de Québec et député de la Chambre d'assemblée le 27 mars 1810. La demande sera rejetée. (Explications) - Les prisonniers, parce qu'il sont considérés comme des traîtres, demeureront en prison plus d'un an sans jamais subir de procès.


18 avril 1809
La Chambre vote une résolution rendant les juges inéligibles.


20 avril 1837
La Minerve annonce la convocation d'une assemblée dans le comté de Richelieu "pour réprouver les mesures coercitives du parlement impérial ".


25 avril 1849
On retire le droit de vote aux femmes.
Incendie du Parlement à Montréal suite au vote de l'Assemblée visant à indemniser les victimes de la répression lors des événements de 1837-1838. Débute alors le " gouvernement ambulant ". La capitale déménage à Toronto, puis Kingston et enfin à Ottawa.


27 avril 1808 (dissolution de la Chambre)
(Élection de 36 députés francophones et 14députés anglophones, dont le juge De Bonne). En mai, le gouverneur Craig déclare :" Il y a lieu d'appréhender que le temps approche rapidement où la Chambre d'assemblée du Bas-Canada deviendra un foyer de sédition et le rendez-vous des plus hardis démagogues de la province " [Lacoursière, 2:1995, p. 101]. Il lui paraît important d'augmenter la proportion de députés anglophones pour éviter que la majorité francophone exclue des membres anglophones indésirables et continue d'imposer ainsi ses vues. Le 10 avril 1809, 42 députés sont assermentés (34 députés francophones et 8députés anglophones, deux Canadiens et cinq Anglais sont absents et un siège est vacant). Jean Antoine Panet est réélu orateur de la Chambre d'assemblée.


27 avril 1838
Révocation de la loi martiale dans le district de Montréal; 501 personnes incarcérées à Montréal pour faits de trahison ou menées séditieuses, 5 à Québec.

 


Chercher dans les ouvrages consacrés aux patriotes.





Consulté 5758 fois depuis le 10 novembre

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca