• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Les Patriotes de 1837@1838 - Papineau, Rosalie (1788-1857)
 BIOGRAPHIE 
     
Papineau, Rosalie (1788-1857)
Article diffus depuis le 20 mai 2000
 




Rosalie Papineau est n閑 le 18 f関rier 1788 Montr閍l. Fille cadette de joseph Papineau et Marie-Rosalie Cherrier et donc s渦r de Louis-Joseph Papineau, elle d閏鑔e Saint-Hyacinthe le 5 ao鹴 1857. En f関rier 1866, apr鑣 un court " exil " dans la seigneurie " La Petite Nation ", elle prend pour 閜oux un veuf de vingt-deux ans son a頽 : Jean Dessaulles. Le couple habite imm閐iatement le manoir de la seigneurie de Saint-Hyacinthe. De ce mariage naissent trois enfants ; Louis-Antoine (1818), Rosalie-Eug閚ie (1824) et Georges-Casimir (1827). la mort de son mari, elle devient propri閠aire de la moiti de la seigneurie.

Souvent laiss閑 seule puisque son mari est d閜ut du comt de Richelieu (1816-1829), elle prend une part active l'expansion et au d閎ut de l'organisation de ce qui deviendra la ville de Saint-Hyacinthe (Dion, 1984: 292). Puis, toujours durant ses moments de " solitude ", Rosalie Papineau-Dessaulles trouve 間alement le temps de correspondre avec son mari ainsi qu'avec son fr鑢e qui s'implique de plus en plus dans l'avenir politique du pays.

Tout au long de sa vie, la seigneuresse fait preuve de charit et de noblesse d'鈓e, ce qui lui vaut le surnom de " la Providence des Pauvres ". ce titre, elle transforme son manoir de Saint-Hyacinthe en dispensaire et accueille les pauvres, les d閟h閞it閟 et les chol閞iques. Dans le m阭e ordre d'id閑, elle se fait " oiseleuse " et transforme les tourtes recueillies en de multiples rago鹴s afin de les porter aux malades ou de les distribuer aux indigents. La tradition raconte que les tourti鑢es de Mme Dessaulles 閠aient les meilleures entre toutes (Choquette, 1930: 85-86). Elle est 間alement la fondatrice, et premi鑢e pr閟idente, du comit des Dames de la Charit (Dion, 1984:293).

Le d閜魌 des Quatre-vingt-douze r閟olutions entra頽e la structuration de deux groupes oppos閟. Le climat s'envenime rapidement et, devant la crainte de violence, madame Jean Dessaulles 閏rit Julie Papineau afin d'offrir l'hospitalit elle et ses enfants (Parizeau,1975: 56). Puis, peu avant les insurrections, soit au courant de l'閠 1837, la veuve de Jean Dessaulles est l'h魌e de son fr鑢e Louis-Joseph. Cette visite ne passe pas sous silence. Plusieurs individus qui venaient tout juste de pratiquer un charivari Sir John Colborne se rendent, sous l'impulsion de Thomas Bouthillier, en face de chez elle afin d'acclamer Papineau. Un mai est d'ailleurs plant en face de l'間lise d鑣 le lendemain afin de souligner le passage de l'Orateur (Chabot, 1975: 212-213).

Lors des insurrections de 1837-1838, la seigneuresse Rosalie Papineau-Dessaulles appuie les rebelles (Dion, 1984: 292). Le manoir qu'elle habite sert de relais autant pour les insurg閟 en fuite vers les 蓆ats-Unis que pour les r間iments anglais en campagne qui doivent passer la nuit dans la seigneurie; soldats qui d'ailleurs fouillent plusieurs reprises son domaine. En effet, ceux-ci ne sont pas sans conna顃re son lien de parent avec le chef des rebelles. Malgr cette pr閟ence militaire, la m鑢e de Louis-Antoine Dessaulles fournit son appui aux insurg閟 qui tentent de se soustraire la justice; r鬺e qui, selon certains, 閠ait d関olu aux habitants de Saint-Hyacinthe (Filteau, 1980: 345). Ainsi, apr鑣 la d閒aite de 1837, elle h閎erge durant pr鑣 de deux mois son fr鑢e Andr-Augustin qui fut des combats de Saint-Denis et de Saint-Charles. Elle r閕t鑢e pour son autre fr鑢e, Louis-Joseph, qui arrive le soir m阭e de la bataille de Saint-Denis (23 novembre). Il y demeure peu de temps, moins d'une semaine, soit le temps n閏essaire pour qu'il pr閜are, et qu'elle assure, sa fuite vers les 蓆ats-Unis (Soci閠, 1998: 77). Il en va de m阭e pour Edmund Bailey O'Callaghan qui l'accompagne (Filteau, 1980: 348). Parmi les gens qu'elle accueille chez elle, on y retrouve la fille du docteur Wolfred Nelson de Saint-Denis qui arrive le lundi pr閏閐ent la bataille de Saint-Denis (Choquette, 1930: 144), de m阭e qu'Am閐閑 Papineau, fils de Louis-Joseph, qui s'y rend suite aux 関閚ement de novembre 1837. Elle aide d'ailleurs ce dernier fuir vers la fronti鑢e des 蓆ats-Unis et ce, avec l'aide du directeur du coll鑗e de Saint-Hyacinthe ; J.C. Prince (Parizeau, 1976: 63-64).

Le r鬺e de Rosalie Papineau-Dessaulles lors des insurrections ne se r閟ume pas qu' accueillir et cacher passivement les rebelles en fuite vers les 蓆ats-Unis. En effet, si on en croit le t閙oignage de Joseph Sicard, serviteur chez Rosalie Papineau-Dessaulles, cette derni鑢e aurait fait parvenir " deux poches pleines de pains " aux insurg閟 de Saint-Charles (Choquette, 1930:143). Suite aux troubles et l'atmosph鑢e d'hostilit qu'elle sent autour d'elle, la seigneuresse quitte son manoir pour aller se r閒ugier chez son fr鑢e Toussaint. Elle revient un an plus tard afin de voir ses finances et s'occuper des n閏essiteux (Parizeau, 1975: 73). Cinq ans avant son d閏鑣, la seigneurie initiale est divis閑 en trois, une partie pour chacun des enfants. Puis, le 5 ao鹴 1857, cette femme m閠hodique, ordonn閑 et orient閑 vers le devoir et l'action qu'est Rosalie Papineau-Dessaulles rend l'鈓e. La seigneurie de Saint-Hyacinthe sera d閟ormais administr閑 par Louis-Antoine Dessaulles.

Daniel Magnan

CHABOT, Richard, Le cur de campagne et la contestation locale au Qu閎ec de 1791 aux troubles de 1837-38, Montr閍l, Hurtubise, 1975, 242p.; CHOQUETTE, C.-P. Mgr, Histoire de la ville de Saint-Hyacinthe, Saint-Hyacinthe, Richer et Fils, 1930 :113-161.; DION, Jean-No雔 (sous la dir. de), Saint-Hyacinthe, des vies des si鑓les, une histoire. 1757 aujourd'hui, chapitre 1480 des Femmes Moose de Saint-Hyacinthe, 1984 :291-293. ; FILTEAU, G閞ard, Histoire des Patriotes, Ville St-Laurent, 蒬itions Univers, 1980, 493p.; SOCI蒚 D'HISTOIRE R蒅IONALE DE SAINT-HYACINTHE, Saint-Hyacinthe 1748-1998, Sillery, Septentrion, 1998, 405p. ; PARIZEAU, G閞ard, Les Dessaulles, seigneurs de Saint-Hyacinthe, Montr閍l, Fides, 1976, 159p.

 


Chercher dans les ouvrages consacr閟 aux patriotes.





Consult 4465 fois depuis le 20 mai 2000

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca