• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Les Patriotes de 1837@1838 - AUBIN, NAPOL蒓N (1812-1890)
 BIOGRAPHIE 
     
AUBIN, NAPOL蒓N (1812-1890)
Article diffus depuis le 20 mai 2000
 




Nom du p鑢e : Pierre-Louis-Charles Aubin (potier)- Nom de la m鑢e : 蒷isabeth Escuyer - 蓀ouse : Marie-Luce-蒻ilie Sauvageau

Date et lieu de naissance : Le 9 novembre 1812 Ch阯e-Bougeries pr鑣 de Gen鑦e(Suisse)

Date et lieu de d閏鑣 : Le 12 juin 1890 Montr閍l

Professions : Journaliste, 閐iteur, homme de th殁tre et de sciences

Fonction lors des r閎ellions : Journaliste

Bibliographie: -Beaulien et J. Hamelin, Journaux du Qu閎ec ; Bernard, Les Rouges ; Jean-Paul Tremblay Aim-Nicolas dit Napol閛n Aubin, sa vie et son oeuvre (Th鑣e de PH.D., univ. Laval, 1965) ; la recherche de Napol閛n Aubin (Qu閎ec, 1969).

Natif de la Suisse, Napol閛n Aubin est orient, de par son milieu natal, vers une id閛logie progressiste pour son temps. D鑣 son arriv閑 au Bas-Canada en 1834, Aubin adresse des articles La Minerve o il se dit favorable au Parti patriote. Toutefois, durant les R閎ellions de 1837-1838, il consid鑢e que les chefs patriotes vont un peu trop loin. Il voit en Papineau, un tyran, un l鈉he qui envoie le pays sur une pente tr鑣 dangereuse. Aubin observe minutieusement les faits et gestes de Lord Durham et il se demande si ce dernier travaille vraiment ou s'il ne donne que des bals au ch鈚eau du gouverneur. N閍nmoins, Aubin juge que Lord Durham a beaucoup de sympathie pour les Canadiens-Fran鏰is.

Selon les marchands de la colonie, la dette du Haut-Canada doit 阾re partag閑 entre le Haut et le Bas-Canada. Les nationalistes du Bas-Canada refusent et Aubin se fait leur porte-parole. Il observe l'ascension de Louis-Hippolyte Lafontaine et s'en m閒ie. C'est ce moment qu'il tente de r閔abiliter Papineau. Pourtant ce dernier 閠ait sa cible pr閒閞閑 avant les R閎ellions de 1837-1838. Lorsque Aubin apprend la d閙ission de Lafontaine, on peut dire qu'il n'est pas d殓u de cette nouvelle. Les id閑s d'Aubin ressemblent celles des Rouges avec qui il a une abondante correspondance.

Par la suite, Aubin r閡ssit tr鑣 bien s'entendre avec Papineau et c'est m阭e avec son appui qu'il quitte Le Canadien pour fonder, en 1849, Le Canadien ind閜endant. Lors de la Conf閐閞ation de 1867, dur coup ses yeux, Aubin consid鑢e que la nouvelle constitution ne fera qu'accentuer la minorit des Canadiens fran鏰is dans ce nouveau pays. Il juge qu'une annexion aux 蓆ats-Unis pourrait 阾re pr閒閞able. Les jeunes lib閞aux des ann閑s 1840 lui doivent une partie de leur inspiration. ses obs鑡ues, de grandes personnalit閟 diplomatiques canadiennes fran鏰ises, qui ont eu un grand impact lors des r閎ellions, comme Papineau, viennent lui rendre un dernier hommage.

Sans crainte, Aubin a 閏rit ce qu'il pense, os critiquer et faire conna顃re au peuple les vrais grands enjeux sociaux et politiques. Napol閛n Aubin est un grand journaliste, direct, audacieux et toujours pr阾 affronter n'importe quel politicien.

Steeve Belley

Napol閛n Aubin

(Suisse, 1812 - Montr閍l, 1890) Po鑤e, conteur et essayiste, Napol閛n Aubin immigre aux 蓆ats-Unis en 1830. Il s閖ourne New York pendant cinq ans. D鑣 1834, il se fait conna顃re au Canada sous le nom de " l'Observateur 閠ranger " en publiant au journal La Minerve des articles sur la situation du Canada. Il 閙igre Montr閍l en 1935 et collabore La Minerve et L'Ami du peuple. Il s'installe ensuite Qu閎ec, devient courri閞iste parlementaire et se lie avec Philippe Aubert de Gasp fils. Il fonde en 1837 le journal bilingue Le T閘間raphe, qui ne dure que trois mois, puis Le Fantasque qui para顃 jusqu'en 1849. Il y publie ses plus importants textes. Il est emprisonn en 1839 pour avoir d閐i l'un de ses po鑝es aux 閤il閟 des Bermudes. Napol閛n Aubin devient le directeur du Canadien en 1849 et du Pays en 1868. Il fonde d'autres journaux dont La Tribune en 1863. Il s'installe Montr閍l en 1866 o il continuera ses combats politiques jusqu' sa mort. Napol閛n Aubin a particip la fondation de la Soci閠 canadienne d'閠udes litt閞aires et scientifiques. Il est 閘u pr閟ident de l'Institut canadien de Montr閍l en 1869. Ses po鑝es sont dans la mouvance des romantiques, mais 間alement teint閟 d'un grand humour. KS

 


Chercher dans les ouvrages consacr閟 aux patriotes.





Consult 4166 fois depuis le 20 mai 2000

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca