• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Les Patriotes de 1837@1838 - Du plus profond de l'oubli. Six ann閑s sur la trace de Robert Nelson par R閙y Charest. 24 avril 1999
 HISTORIOGRAPHIE 
     
Du plus profond de l'oubli. Six ann閑s sur la trace de Robert Nelson par R閙y Charest. 24 avril 1999
Article diffus depuis le 20 mai 2000
 




Robert Nelson, le m閐ecin rebelle

Mary Soderstrom

Hexagone

Montr閍l, 1999, 348 pages

A l'heure o le film de Michel Brault sur les soul鑦ements de 1837-38 vient de prendre l'affiche, l'heure o l'on apprend que l'in閚arrable Pierre Falardeau va finalement pouvoir r閍liser son pamphlet patriote lui, l'histoire des Patriotes nage en plein mythe, en plein manich閕sme. Brault n'y 閏happe pas, Pierre Falardeau s'en d閘ectera avec son absence habituelle de nuances: les Patriotes de 1837-38 閠aient de pauvres et justes francophones catholiques opprim閟, faisant face de m閏hants Anglais longues dents ne d閟irant que les assimiler et les voir dispara顃re.

C'est donc fort propos qu'est arriv, il y a quelques semaines, le livre de Mary Soderstrom, Robert Nelson, le m閐ecin rebelle. En retra鏰nt la vie et l'oeuvre de Robert Nelson, m閐ecin d'origine bien britannique qui revint l'honneur, en 1838, de d閏larer l'ind閜endance de ce qui est aujourd'hui le Qu閎ec, l'ouvrage rappelle juste titre que le conflit de 1837, s'il comportait un aspect linguistique et culturel, 閠ait plut魌 un conflit entre colonie et m閠ropole propos des droits d閙ocratiques, de l'autonomie de la colonie et de la responsabilit gouvernementale. En 1837, bien des Canadiens sont rest閟 loyaux la couronne britannique et bien des citoyens de langue anglaise se sont ralli閟 aux rebelles, comme l'auteure le rappelait d'ailleurs dans une lettre au Devoir publi閑 dans la page Id閑s du 26 mars.

La mise l'avant-plan de l'opposition Anglais-Fran鏰is dans la vision historique des 関閚ements de 1837-38 est plut魌, rappelle encore Soderstrom, une d閒ormation du XXe si鑓le et en particulier, une extension de la mythologie felquiste, le patriote tuque, pipe et mousquet 閠ant devenu le symbole bien connu du FLQ. L'histoire s'閏rit au pr閟ent au point parfois d'occulter les r閍lit閟 pass閑s qui ne s'accordent pas avec la d閙onstration d閟ir閑.

Oubli de l'histoire

Si Mary Soderstrom a pass six ans sur la trace de Robert Nelson, c'est parce qu'elle poss鑔e une affection louable pour les oubli閟 de l'histoire. Elle aurait pu se tourner vers le fr鑢e de Robert, Wolfred Nelson - on se rappelle quand m阭e, dans la mythologie patriote, que ce dernier fut le h閞os de la bataille de Saint-Denis, seule victoire militaire des Patriotes; mais elle visait avant tout tirer de l'oubli l'auteur d'une d閏laration d'ind閜endance tr鑣 en avance sur son temps, qui r閏lamait le suffrage universel et le scrutin par vote secret, la libert de presse, la s閜aration de l'Eglise et de l'Etat, l'閐ucation publique, les proc鑣 avec jury, les pleins droits de citoyennet pour les Indiens, etc. "L'homme qui [la] signa, en tant que pr閟ident provisoire de la r閜ublique, m閞ite d'阾re mieux connu", 閏rit avec raison Mary Soderstrom.

Pour arriver ses fins, l'auteure a toutefois utilis une forme pour le moins inhabituelle, celle d'une BIOGRAPHIE romanc閑 qui oscille entre l'expos des faits historiques et la pr閟entation de sc鑞es romanesques invent閑s qui viennent donner vie l'homme oubli. Le livre passe de bons moments traiter de la m閐ecine de l'閜oque (on y trouve une sc鑞e de chirurgie extr阭ement r閡ssie, qui enl鑦e au lecteur toute envie de vivre avant l'invention de l'anesth閟ie et de l'asepsie) et de la vie personnelle de Nelson, ce qui cr閑 un certain effet d'閜arpillement plut魌 qu'un d閜aysement. Qui trop embrasse mal 閠reint? On s'en voudrait un peu de r閟umer par un tel clich les qualit閟 d'un ouvrage qui travaille aussi fort combattre un clich persistant de l'histoire du Qu閎ec et du Canada.

Robert Nelson, le m閐ecin rebelle

Montr閍l, novembre 1837. Des hommes viennent arr阾er le docteur Robert Nelson pour l'閏rouer. Pourtant, le m閐ecin et chirurgien n'a rien se reprocher. Il a sauv la vie d'une foule de malades, souvent des indiens. Il a organis des mesures d'hygi鑞e publique pendant les grandes 閜id閙ies de chol閞a. Il a 閠 conseiller municipal et d閜ut. Il a milit pour l'間alit des droits, certes, mais est-ce suffisant pour emprisonner un homme?

Au loin, des villages br鹟ent: les Patriotes affrontent l'arm閑 britannique. Si Nelson arrive s'関ader, o ira-t-il? Et sa famille ... ? Prendre le maquis ne lui suffit pas: il veut relancer l'insurrection et proclamer la r閜ublique. Arrivera-t-il mobiliser les Fr鑢es-Chasseurs, un mouvement clandestin qui pourrait sauver ce projet r関olutionnaire? Fruit de six ans de recherches, cette BIOGRAPHIE romanesque lib鑢e Robert Nelson de la prison de l'oubli. Elle nous r関鑜e un m閐ecin rebelle, avec ses passions, ses amours et sa fid閘it aux id閍ux de libert et d'間alit.

D'origine 閏ossaise, n閑 aux 蓆ats-Unis, Mary Soderstrom habite Montr閍l depuis trente ans. Elle a d閖 publi deux romans, un recueil de nouvelles et un album pour enfants. Elle est aussi pr閟idente des Amis de la biblioth鑡ue d'Outremont.

 

Recherche parmi 15772 individus impliqu閟 dans les r閎ellions de 1837-1838.

 



Consult 4541 fois depuis le 20 mai 2000

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca