• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Les Patriotes de 1837@1838 - Le commerce colonial
 ANALYSE 
     
Le commerce colonial
Article diffus depuis le 20 mai 2000
 




Un fait demeure incontournable. Jusqu'en 1867, le Canada, et avec lui le Qu閎ec, n'est qu'une colonie de l'Angleterre faisant partie d'un immense ensemble g閛politique: l'Empire britannique. Ce fait a de profondes implications 閏onomiques puisqu'ainsi, ni le Canada, ni le Qu閎ec, ne ma顃risent les leviers permettant d'orienter leur propre d関eloppement. L'attitude de l'Angleterre envers sa colonie ne diff鑢e gu鑢e de celle qu'avait la France envers la Nouvelle-France: la colonie doit servir fournir la m閠ropole en ressources naturelles brutes. Elle ne doit pas concurrencer les produits de la m鑢e-patrie ni commercer avec les autres puissances. C'est le mercantilisme.

Durant le R間ime fran鏰is l'activit 閏onomique pratiqu閑 au Canada 閠ait s関鑢ement contr鬺閑. Le nombre de manufactures est limit, la pratique des corporations et des compagnies soumises aux autorit閟. Le r閟ultat est l'閏hec de la diversification de l'閏onomie. Jusqu'en 1760 la Nouvelle-France exportera de la morue et des fourrures l'閠at brut et importe de France les produits manufactur閟 pour ses habitants et pour le trafic avec les Am閞indiens. Une fois la conqu阾e accomplie, l'Angleterre poursuit la politique mercantiliste. Outre les fourrures et la morue, s'ajoute d閟ormais le bl dont le Qu閎ec est un exportateur net la fin du XVIIIe si鑓le. Au contraire du bl d'autres pays, le bl du Qu閎ec b閚閒icie d'une protection douani鑢e en Angleterre, c'est--dire qu'au nom de l'Empire britannique, le bl du Qu閎ec se vend l-bas au m阭e prix que le bl anglais, alors que les grains am閞icains, par exemple, sont tax閟. Ce sont les Corn Laws, politique mercantiliste d閖 ancienne qui vise prot間er et encourager la production dans l'Empire. Le blocus commercial de l'Angleterre, impos par l'empereur Napol閛n apr鑣 1803, propulse les prix du bois pour la construction navale. La Grande-Bretagne 閠end alors les Corn Laws aux produits forestiers. Le bois qu閎閏ois co鹴e donc moins cher en Angleterre que le bois de la Prusse ou de la Russie, par exemple. Ces formes de protection permettent un commerce actif de na顃re sur le Saint-Laurent et la bourgeoisie anglophone de Montr閍l et de Qu閎ec de prosp閞er.

 

Recherche parmi 15772 individus impliqu閟 dans les r閎ellions de 1837-1838.

 



Consult 2352 fois depuis le 20 mai 2000
 [Nom]  (8 mai 2010)
Je suis d'accord avec ce que vous avez 閏rit, mais vous devriez ajouter vos sources bibliographiques

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca