• Plan du site
  • Nouveautés
  • Plus populaires
  • FAQ

Rubriques

Liens directs


 

 


Recevez chez vous toutes les nouveautés à propos de la Journée nationale des patriotes


 

 

Dans les titres

 

Dans tout le texte

Les Patriotes de 1837@1838 - Le Centre d’exposition La Prison-des-Patriotes : un nouveau lieu muséal sur l’histoire des Patriotes à découvrir
 MUSEES  Partager      
Le Centre d’exposition La Prison-des-Patriotes : un nouveau lieu muséal sur l’histoire des Patriotes à découvrir
Article diffusé depuis le 9 mars 2004
 


L'ancienne prison du Pied-du-courant lors d'une «vigile» le 15 février 2001

Toute ville devient plus vivante lorsqu’on connaît l’histoire qui l’habite. D’ailleurs, une ville de l’envergure de Montréal compte une multitude de moyens pour prendre contact avec son histoire. La toponymie des rues ou même des stations de métro, les monuments érigés, le patrimoine architectural, les lieux historiques officiels ou non, les musées et les autres centres de culture témoignent de l’histoire des Montréalais d’abord , mais aussi de celle de tous les Québécois, étant donné l’importance de la métropole pour la culture québécoise.

Connaissez-vous l’histoire du Québec? Aimeriez-vous approfondir vos connaissances sur ce sujet? Le Centre d’exposition La Prison-des-Patriotes, logé dans l’ancienne prison du Pied-du-Courant située au coin des rues Notre-Dame et De Lorimier, siège social de la SAQ, est un excellent moyen pour en connaître plus sur l’histoire des Patriotes de 1837-1838 et sur la société du Bas-Canada. La SAQ, consciente du classement comme monument historique de son siège social en 1978, mais aussi à l’écoute de divers groupes de citoyens, ouvre en juin 2003 ce centre d’interprétation de l’histoire du mouvement patriote bas-canadien. Suite à un appel d’offre de la SAQ, la gestion du Centre d’exposition La Prison-des-Patriotes est attribuée à la Maison nationale des Patriotes de Saint-Denis-sur-Richelieu et au Musée de Saint-Eustache et de ses Patriotes. L’exposition, située à l’intérieur des murs ayant emprisonné plus de 1300 patriotes, dont certains furent pendus sur place par les autorités coloniales britanniques, présente les enjeux du mouvement révolutionnaire : les causes politiques, économiques et identitaires des revendications patriotes, les décisions prises par les Patriotes canadiens et les effets des divers événements sur la vie politique canadienne et québécoise du début du XIXème siècle.

La visite autonome, d’une quarantaine de minutes, permet d’expliquer le mouvement patriote par la lecture de textes dont la recherche incombe à l’historien spécialiste Jean-Paul Bernard, d’illustrer les événements par des images bien sélectionnées et par des stations multimédias modernes et attrayantes. De plus, des guides formés en histoire sont à votre disposition pour toutes questions ou discussions. D’ailleurs, ces derniers offrent des visites guidées, d’un peu plus d’une heure, qui vous permettront d’approfondir davantage vos connaissances sur le mouvement patriote canadien, sur ses activités à Montréal, sur les conditions de détention des Nelson, Viger, Lafontaine, De Lorimier, etc., ainsi que sur les caractéristiques de l’établissement carcéral.

L’histoire semble a priori l’affaire des puissants. Pourtant, c’est la masse des gens ordinaires, comme dans le cas des Patriotes canadiens, qui fait tourner la roue du temps, qui change le cours de l’histoire. Les agissements passés du commun des mortels ont des répercussions sur la société actuelle et sur notre situation personnelle. La connaissance de l’histoire devient alors certainement un atout pour comprendre et interroger le présent. Les questionnements soulevés à l’époque de la tentative de révolution démocratique des Patriotes de 1837 et 1838 trouvent toujours résonance aujourd’hui; l’identité québécoise et sa survivance, l’impérialisme et le contrôle économico-politique des peuples d’ici et d’ailleurs, la quête d’une plus grande démocratie, la distribution des richesses, etc. Visiter le Centre d’exposition La Prison-des-Patriotes permet d’explorer la richesse de l’histoire québécoise tout en réfléchissant à ces facettes de l’actualité.

Le Centre d’exposition La Prison-des-Patriotes est situé au 903, rue De Lorimier, à quelques minutes de marche de la station de métro Papineau près du pont Jacques-Cartier. Si vous utilisez votre voiture, un stationnement gratuit est offert aux visiteurs (devant la prison, du côté Ouest de la rue De Lorimier). Notez que le Centre est ouvert du mardi au vendredi, de 13 h à 17 h, ainsi que le samedi et dimanche, de 10 h à 17 h. L’entrée est gratuite et un vestiaire est à votre disposition. Ajoutons que pour les visites de groupe, il faut réserver à l’avance au numéro de téléphone (450) 472-1005, ou sans frais au 1-888-999-1837.

François Sauvé, guide Le Centre d’exposition La Prison-des-Patriotes

 


Chercher dans les ouvrages consacrés aux patriotes.





Consulté 11579 fois depuis le 9 mars 2004

   Réagir ou compléter l'information

   

Le matériel sur ce site est soit original, soit libre de droit. Vous êtes invités à l'utiliser 
à condition d'en déclarer la provenance. © glaporte@cvm.qc.ca